Ce site utilise cookie pour vous fournir une meilleure expérience. En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation des cookie de notre part OK

Signature de l'accord entre l’Autorité Nationale Anticorruption italienne (ANAC) et l’Instance Nationale de la lutte contre la Corruption

Date :

09/01/2018


Signature de l'accord entre l’Autorité Nationale Anticorruption italienne (ANAC) et l’Instance Nationale de la lutte contre la Corruption

L’ANAC et l’INLUCC (Instance Nationale de la lutte contre la Corruption) ont signé cet après-midi à Rome un accord visant à renforcer la coopération à travers l’échange d’informations et d’expériences dans le domaine de la prévention de la corruption et la promotion de l’intégrité.

Le 9 juin 2015, le Président de l’ANAC Raffaele Cantone avait signé un procès-verbal avec le Ministre des Relations avec la société civile et les instances constitutionnelles indépendantes tunisiennes, dans le but d’établir les formes de coopération dans le domaine de l’anticorruption. Avec la signature d’un véritable mémorandum, l’entente aujourd’hui a été formellement rejointe, aussi bien en reconfirmant qu’en étendant les engagements déjà contractés.

La collaboration avec la Tunisie dans le domaine de l’anticorruption est essentielle en vue d’élargir la collaboration, à travers la présentation des compétences réciproques, de la structure des Institutions et des respectifs know-how.

« La nécessité d’établir des règles communes dans la lutte contre la corruption est vivement ressentie et nous sommes entièrement disposés à mettre en œuvre ce nouvel accord dans l’immédiat » - a déclaré le Président Cantone.

« Il s’agit d’un accord très important pour la nouvelle Tunisie démocrate. Sa mise en œuvre immédiate constituera une avancée concrète » - a déclaré le Président de l’INLUCC.


217