Ce site utilise cookie pour vous fournir une meilleure expérience. En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation des cookie de notre part OK

Registre des Italiens résidents à l'Etranger (A.I.R.E.)

 

Registre des Italiens résidents à l'Etranger (A.I.R.E.)

Le Registre des Italiens Résidents à l’Etranger (A.I.R.E.) a été institué par la loi n.470 du 27 octobre 1988 et contient les données des citoyens italiens qui résident à l’étranger pour une période supérieure à 12 mois. Il est géré par les Communes sur la base des données et des informations provenant des Représentations consulaires à l’étranger.

L’inscription à l’A.I.R.E est un droit-devoir du citoyen (art.6 loi 470/1988) et elle est indispensable aussi bien pour bénéficier d’une série de services fournis par les Représentations consulaires à l’étranger que pour l’exercice d’importants droits (tels que le droit de vote à l’étranger, la délivrance ou le renouvellement de documents d’identité ou de voyage que par les certifications et le renouvellement des permis de conduire).

L’inscription à l’A.I.R.E. est effectuée à travers une déclaration rendue par l’intéressé au Service Consulaire suite au changement de résidence et entraîne la radiation simultanée du Registre de la Population Résidente (A.P.R.) de la Commune de provenance.

 

L’inscription à l’A.I.R.E. est gratuite.

Les documents nécessaires (en original et copie) pour l’inscription des citoyens de nationalité italienne seulement, au Registre des Italiens Résidents à l’Etranger, sont les suivants :

  • Formulaire d’inscription (Demande d’inscription) ;
  • Contrat de location enregistré ou acte de propriété immobilière ;
  • Permis de séjour (même provisoire pour les retraités) ;
  • Attestation de travail (pour ceux qui travaillent en Tunisie).

Les documents nécessaires (en original et copie) pour l’inscription des citoyens binationaux (de nationalité italienne et tunisienne) au Registre des Italiens Résidents à l’Etranger, sont les suivants :

  • Formulaire d’inscription (Demande d’inscription) ;
  • Passeport italien ;
  • Passeport tunisien ;
  • Certificat de résidence en langue française.

 

La mise à jour de l’A.I.R.E. dépend du citoyen.

L’intéressé doit impérativement communiquer au service consulaire:

  • le changement de sa résidence ou habitation;
  • les modifications de l’état civil même pour la transcription éventuelle en Italie des actes étrangers (mariage, naissance, divorce, décès, etc..);
  • le retour définitif en Italie;
  • la perte de la nationalité italienne.

La non mise à jour des informations, notamment le changement d’adresse, rend impossible le contact avec le citoyen et la réception de la carte ou de l’enveloppe électorale en cas de vote.

La radiation de l’A.I.R.E. a lieu en cas de:

  • Inscription au Registre de la Population Résidente (A.P.R.) d’une Commune italienne suite à un transfert de l’étranger ou à un rapatriement;
  • Décès, y compris le décès présumé légalement déclaré;
  • Contact introuvable sauf preuve contraire ;
  • Perte de la nationalité italienne.

 

 

Voir la page «Registre des Italiens Résidents à l’Etranger (A.I.R.E.)» de la section « services consulaires » du site du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.


125